Derniers numéros parus

50- Accompagner la souffrance

Parution : novembre 2019 Pourrions-nous mettre du souffle au cœur de la souffrance ? Un souffle pour qui cherche à rendre la souffrance supportable en attendant qu’elle soit éradiquée. Un souffle pour qui lutte contre la souffrance, contre toutes les souffrances, biologiques, psycho-sociales ou spirituelles. Un souffle pour qui dénonce les causes de la souffrance. Un […]
Détails

49- Le sport, ma foi

Parution : juin 2019 Église – stade, religion – club : existe-t-il des liens entre le sport et la religion ? Quels peuvent-ils être et dans quelle mesure ces deux phénomènes se recoupent-ils ? Qu’est-ce que cela indique d’une certaine compréhension de l’humain ? Y a-t-il des aspects religieux dans le sport ? Ces questions […]
Détails

48 – Ce qu’il reste à croire

Il  y  a  souvent  quelqu’un,  quelque  part,  qui  croit.  Il  y  a,  encore  plus  souvent,  quelqu’un,  quelque  part,  qui  ne  croit  pas.  Mais  au  final,  il  y  a  toujours  quelqu’un  qui  croit  plus  que  moi,  ou  moins  que  moi.  C’est  ce  deuxième  cas  qui  nous  intéresse  ici,  dans  la  distance  face  à  toute  croyance,  surtout  révélée,  dans  le  contexte  occidental  et  chrétien.  Que  reste-t-il  du  croire  malgré  tout,  et  comment  le  vivre  lorsque  la  référence  à  Dieu  s’estompe ?  Il  existe  des  cultes  sans  Dieu  en  Angleterre  et  des  athéismes  heureux,  ou  encore  des  chercheurs  de  sens  qui  ne  gardent  que  le  meilleur  des  traditions.  Il  y  a aussi  ces  croyants  discrets  qui  découvrent  la  richesse  et  la  profondeur  des  questions  posées  par  l’incroyance.
Détails

47 – L’exil comme royaume

Murs, barbelés, frontières, mers, déserts et montagnes, rien de tout cela ne suffira à retenir les humains de fuir la barbarie dans ses formes diverses, que ce soit l’oppression politique et économique ou la guerre. Il faut jouer le tout pour le tout plutôt que de perdre sa dignité et surtout pour trouver une vie décente. Quitter son pays, sa langue, des liens ancestraux pour se reconstruire ailleurs sont des défis qui viennent interroger ceux qui migrent, mais aussi ceux qui accueillent, avec tout ce que cela draine dans la configuration de soi et de l’autre.
Détails